Première fournée de weston

L’héritage weston / 1933

Dans le chaos de la Grande Crise, Garfield Weston fait prendre à l’entreprise une expansion en Europe. Il fait l’acquisition d’une série de boulangeries en Angleterre, en Écosse et en Irlande, qu’il modernise. Afin d’aider les producteurs des Prairies canadiennes, il y importe leur blé. Il parvient non seulement à produire des biscuits à l’anglaise de qualité à la moitié du prix, mais à faire connaître aux populations locales un meilleur pain. Son succès est si grand qu’en 1937, il est consacré « plus grand boulanger de Grande-Bretagne » par la presse.